Ton panier

Ton panier est vide

Continuer le shopping

Le rose : 3 anecdotes que tu vas vouloir raconter !

by Agathe & Charline |

Hello Pomponnette,
 
On pense que tu es d’accord avec nous : le maquillage, c’est une histoire (d’amour) de couleurs ! Et ça tombe bien, car on a appris quelques anecdotes qui nous ont fait sourire, autour de couleurs iconiques qu’on a eu envie de te partager - un peu d'culture, ça n’fait pas d’mal ! -  
Allez, on te raconte tout - ce qu’on sait ! - sur le rose, ce rose tendre, et tu vas voir, cet article va te détendre  ! 

 

Le rose est une couleur : vrai ou faux ?

    On ne pensait pas comme ça, mais y’a un vrai débat sur la question ! - tu n'es pas prête - Au départ, le rose n’existait pas.

    Le rose : 3 anecdotes que tu vas vouloir raconter !

    Et oui, le rose était considéré comme une nuance de la couleur rouge - on te dit tout (ce qu’on sait) sur cette couleur ici -  tout comme le vert clair est une nuance de vert, ou le bleu clair une nuance de bleu, ou le… - non on plaisante, tu as compris ! - C’est une sorte de “demi-couleur” - comme tu prends une demi-baguette à la boulangerie, ou un demi au bar #choisistateam - 


    Vers le XVe siècle, des marchands vénitiens ont la tendre idée d’importer en Europe une nouvelle matière colorante : le bois de Brésil ou pernambouc, et c’est là que la teinte rose fait son apparition !

    Le rose : 3 anecdotes que tu vas vouloir raconter !

    Mais avant la fin du XVIIIe siècle, on parle uniquement de “rouge pâle” ou d’”incarnat” - de l’italien incarnato, dérivé de carne, “chair” - en gros, le rose, c’est la couleur de la peau et voilà tout ! - enfin en Europe, parce que tout est relatif niveau couleur de peau, en terme d’inclusivité on repassera ! - 
    La couleur aura son nouveau nom français au début du XIXe siècle, emprunté cette fois-ci à la carnation de la fleur : la rose. 


    Le rose reste très difficile à déterminer, il existe moult tons différents - pour ne pas dire 50 nuances de roses -. D’ailleurs au Japon, il y a au moins 7 termes différents pour désigner le rose... - On n’est pas prêtes de se mettre au Japonais nous ! - 
     

    Le rose, c’est pour les filles : vrai ou faux ?

      Là encore, y’a débat...
      Dans l’imaginaire collectif d’aujourd’hui, l’équation est simple : rose = fille
      Si tu avais dû acheter un trousseau de naissance au XIIe siècle, tu aurais fait un impair ! Tout l’inverse d’aujourd’hui : le bleu, couleur divine de la Vierge Marie, était associé aux filles alors que le rose, à l’époque inconnu au bataillon et qualifié de “rouge pâle”, était donc plutôt viril, pour les garçons ! - ça t’en bouche un coin hein ? - 

      Le rose : 3 anecdotes que tu vas vouloir raconter !

      - eh oui Miss Babcock ! -

      Si on remonte au Moyen-Âge et la Renaissance, le rose est MAS-CU-LIN ! Les chevaliers portaient de magnifiques bas-de-chaussures roses, les chasseurs et même les monarques se sont aussi vêtus de rose - pomponnement viril Henri IV avec sa petite tunique rose, tu ne trouves pas ? - 

       

      Le Portrait d'Henry IV En Mars par Jacob Bunel 1606

      Le Portrait d'Henry IV En Mars par Jacob Bunel 1606

      Le revirement de situation arrive au XVIIIe siècle : la marquise de Pompadour s’approprie la couleur et porte une robe rose à Versailles, ce qui lui doit même la référence de « rose Pompadour » - comme le bleu Klein, le noir Soulages, l’orange Hermès... et le Jaune Pomponne ! - 


      Avec le mouvement Romantique, le rose coupe le cordon ombilical avec le rouge ! Adieu le caractère guerrier, bonjour la douceur et la féminité ! Mais attention à ne pas tomber dans la mièvrerie avec l’arrivée, au XXe siècle, de l’expression « à l’eau de rose ». - merci Michel Pastoureau, spécialiste de la symbolique des couleurs ! - 
      C’est dans les années 1900 que le rose va réellement se genrer et que l’équation fille = rose ≠ garçon = bleu sera validée par les profs de maths...


      Les icônes féminines des années 1950 et 1960 enfoncent le clou : Brigitte Bardot avec sa robe vichy rose en couverture de Elle Magazine, Marilyn Monroe et sa robe moulante « shocking pink » de la maison Schiaparelli ou encore Jackie Kennedy et son tailleur Chanel. 


      Le rose : 3 anecdotes que tu vas vouloir raconter !

      Et c’est fichu, toute la génération d’après-guerre a grandi avec ce stéréotype.... les jouets roses pour les filles, les bleus pour les garçons, les rasoirs roses pour les femmes, les bleus pour les hommes...! - oui, quand on grandit, les jouets changent ! -
      Notre ami Michel - le spécialiste -  soupçonne aussi la fameuse poupée Barbie de ne pas y être pour rien dans l’histoire...


      On dit également que le rose est « la couleur des millenials », aussi appelé le “rose Tumblr” dans sa teinte entre saumon et pêche : il serait androgyne et symboliserait la fameuse fin du genre… - tu y crois toi ? -
       

      Le rose, couleur des rebelles : vrai ou faux ? 

        Au XVIIe siècle, quand on voulait du rose au joue, comme le blush n’existait pas, les femmes se piquaient les joues pour les avoir roses sur le teint blanc... Si c’est pas rebelle ça ! - aïe aïe aïe, qu'est-ce qu'il fallait souffrir pour être belle ! - 


        Au XXIe siècle, c’est vrai aussi… Au revoir candeur et naïveté, bonjour la révolte ! 
        Les mouvements contestataires des années 60 aux États-Unis et en Europe chamboulent la symbolique du rose : il est rejeté par les féministes de l’époque et détourné par le mouvement Flower Power.


        Il revient dans la rue après l’élection de Donald Trump, avec le défilé à Washington de milliers de femmes coiffées d’un “Pussy Hat” rose, pour dénoncer les propos sexistes formulés par le président des États-Unis. - Et là, on chante avec Beyoncé ! -

        Le Portrait d'Henry IV En Mars par Jacob Bunel 1606

         
        Voilà Pomponnette, tu sais tout - ce qu’on sait ! - sur le rose. Dès ce soir à ton apéro Zoom ou Houseparty, on te voit déjà raconter tout ça à tes potes - on a toujours besoin de confiture au petit déjeuner, et on sait ce qu’on dit pour la culture ;) ! -

        Si tu as d’autres anecdotes à nous raconter pour enrichir cet article, on est preneuses !


        Répandons le Smile Power,
        Agathe & Charline

        Petits mots (0)

        Tu nous laisses un petit mot ?